L’importance de la famille

Article mis à jour le

La semaine qui vient de s’écouler, nous l’avons passée chez mes beaux-parents en Bourgogne. L’occasion pour eux de profiter de leur dernier petit-fils et pour nous, de nous sentir un peu en vacances.

Si ma petite famille, celle que je connais et qui m’est proche, n’est composée que de mes parents et de mon frère, celle de mon mari est beaucoup plus grande. Savoir que bébé Lucas aura la chance de connaître et cotoyer ses cousins, ses tatas, ses mamies et papis est un vrai bonheur. Il ne s’en souviendra probablement jamais, mais il aura rencontré ses arrières grands-mères de 91 et 93 ans. Et c’est dans ces moments-là que je me dis : “la famille, c’est sacré”.

Lucas avec sa mamie et son arrière grand-mère
Lucas avec sa mamie et son arrière grand-mère

Forcément, il y a des affinités plus prononcées avec certains qu’avec d’autres, mais la famille reste la famille et le meilleur que je souhaite à bébé Lucas est d’en avoir une qui l’accueillera toujours les bras grands ouverts et que jamais, il ne la perdra de vue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.