Beauté

Maigrir pendant l’allaitement

Quelle jeune maman ne rêve pas de retrouver son poids de départ le plus tôt possible ? Si vous faites partie de celles qui donnent le sein, vous partez avec un léger avantage. En effet, pour produire un litre de lait maternel, votre corps brûle 700 calories. Imaginez, à chaque tétée, des calories envolées. Pour autant, cela ne suffit pas pour retrouver la ligne. Voici quelques recommandations qui vous aideront à maigrir pendant l’allaitement.

Une alimentation équilibrée et saine

Pour perdre ses kilos de grossesse (et ne jamais les reprendre), il ne s’agit pas à proprement parler de suivre un régime strict. Il est surtout question de rééquilibrage alimentaire pour vous permettre de reprendre de bonnes habitudes nutritionnelles. On vous l’a trop souvent répété : il ne faut pas manger pour deux pendant la grossesse. Maintenant que vous avez accouché, rien ne justifie non plus de manger pour deux pendant l’allaitement. Pour être en forme, adoptez une alimentation équilibrée, riche en vitamines, minéraux et oligoéléments.

Vous trouvez que vous avez un appétit d’ogre ? Diminuez progressivement les quantités en privilégiant la qualité dans votre assiette. Les bonnes matières grasses sont importantes, aussi bien pour assurer le bon développement de bébé que pour vous-même. Ne les bannissez pas sous prétexte que “le gras fait grossir”. Parmi les gras bénéfiques pour la santé, notons : la truite, le saumon, la sole, les crevettes, mais aussi les huiles végétales comme l’huile d’olive ou de tournesol.

Pratiquer une activité physique

Avant la rééducation périnéale, il est conseillé de restreindre votre activité physique, à la marche et éventuellement, à la piscine, de façon modérée. Même si vous ressentez le besoin de faire des exercices notamment pour retrouver un ventre plat, sachez que faire des abdos est à bannir les douze premières semaines après la naissance de bébé. Il ne faut pas considérer les impacts de l’accouchement à la légère. Quelle que soit l’activité physique que vous souhaitez pratiquer, attendez au minimum trois mois et consultez votre médecin pour avoir son feu vert.

Rigueur et patience sont les maîtres-mots pour retrouver son poids de départ. Pour votre bien-être, n’essayez pas de descendre votre apport calorique en-dessous de 1800 cal par jour. De même,
ne cherchez pas à perdre plus de 2 à 3 kg par mois. En suivant ces quelques conseils, vous serez assurément sur la bonne voie.

un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.